Bonjour à tous les amis,

J’ai eu la chance de faire une interview du fondateur de viedemerde.fr un site internet devenu culte sur lequel les utilisateurs se partagent leur #VDM

Guillaume Passaglia est un entrepreneur qui s’est lancé directement après l’école et il est aujourd’hui le fondateur de plusieurs projets qui ont explosé.

J’ai fait une interview du fondateur de VDM

Voici quelques projets qu’a lancé Guillaume Passaglia… (et oui rien que çà)

  • https://www.betaseries.com/introduction
  • https://5euros.com/
  • http://www.viedemerde.fr/

J’ai demandé à Guillaume comment faisait il pour réussir autant de projet et comment avait il démarrer sa carrière d’entrepreneur.

Vous retrouvez tout dans cette vidéo interview sur Youtube : Interview de Guillaume Passaglia 

Transcription de la vidéo : 

J’ai fait une interview du fondateur de VDM !

Enzo : Hello les amis, de retour toujours au salon de l’entrepreneur, je viens de rencontrer Guillaume sur le stand de ‘’5euros.com’’, et du coup ben, il va vous parler quelques minutes, on va lui poser quelques questions. Salut Guillaume !

Guillaume : Avec plaisir, salut à tous, salut Enzo

Enzo : Alors qu’est ce que tu fais ?

Guillaume : Et bien, je suis à la tête d’un site qui s’appelle 5euros.com, c’est un site d’échange de micro services en ligne.

Enzo : oui

Guillaume : Voilà, donc le but, c’est que les services démarrent à 5 euros,

Enzo : Ouais

Guillaume : Et tous les services se font sur la plateforme, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de physique. Donc ça peut partir de ‘’je vais te faire ton cv, et je vais te faire une correction de texte, je vais te corriger une photo

Enzo : ouais

Guillaume : Je vais même te jouer à la trompette, joyeuse anniversaire pour 5 euros et t’envoyer la vidéo,

Enzo : ouais

Guillaume : Donc tout ce qui peut être fait en ligne, peut être fait sur ‘’cinq euros’’

Enzo : Yes, et d’ailleurs, moi je ne connaissais pas Guillaume ni, euh, je ne savais pas qu’ils allaient être là aujourd’hui. Mais j’utilise ce service par exemple pour faire mes bannières Youtube, faire mes bannières Facebook, pour faire tout ce qui est miniature de vidéo, euh voilà. Un peu de campagne média également. Toutes les prestations de services que je peux déléguer, qui sont important, et puis qui ne sont pas vital, et je trouvais des prestataires plutôt cool sur la plateforme.

Guillaume : Ça c’est bien passé ?

Enzo : Ça ne me coute pas très cher, ça c’est bien passé, euh, pour le coût par exemple, l’intégralité du brandig de la chaine Youtube, m’a couté 50 euros quoi

Guillaume : Et ben ça va

Enzo : Donc, ça va

Guillaume : c’est un bon plan hein

Enzo : c’est bien, Ouais, c’est plutôt un bon plan

Guillaume : C’est surtout, ça s’adapte vraiment aux gens qui n’ont peut être pas les moyens d’aller vers des professionnels qui sont vraiment chers.

Enzo : ouais

Guillaume : qui le valent l’intention hein, ça on n’est pas en cause de ce point là, mais justement ce sont des gens qui sont débrouillards, qui travaillent rapidement, plutôt pas mal, Et donc euh, à des budgets bien entendu moindres.

Enzo : Ouais, c’est à ça l’idée, ce n’est pas de bosser avec une agence, pouvoir faire sa vie,

Guillaume : Voilà ! Et puis si on n’a pas un budget qui est de 1000 euros pour faire tous son branding, on peut le faire pour 100 euros sur ‘’5euros’’, alors c’est sûr qu’on ne peut pas avoir autant de conseils.

Enzo : Bin sûr

Guillaume : hein ? On ne peut pas non plus remplacer les agences, mais par contre on trouvera ce qu’on veut à un prix qui est tout à fait correct.

Enzo : Ouais ouais, moi j’ai trouvé des prestataires qui étaient doués quoi. Je pense même que les limites d’ancien d’agences et qui peut faire des compléments de revenus pour gagner en visibilité. Si vous faites un bon brief, ça roule quoi

Guillaume : C’est ça, le service, le but, c’est qu’il soit décrit au maximum. C’est comme un produit. Quand on achète un pot de yaourt, on sait ce qu’il y a dans le pot d’yaourt, et là, on sait ce qu’il y a dans le service. Donc une fois que c’est très précis, justement le client, il va aller vers ce service très précis si il sait déjà ce qu’il va acheter. Don le brief, finalement il est fait, il faut juste affiner, en sachant exactement ce qu’on veut et derrière après le vendeur, il a juste à dérouler.

Enzo : OK, génial, Merci Guillaume

Guillaume : mais de rien

Enzo : Eh bien, l’entrepreneur alors derrière ce service ?

Guillaume : Ah ! Qui je suis !

Enzo : Ouais

Guillaume : haha, Ben il y a huit ans, j’ai crée avec mon associé un truc qui a un peu bouger qui s’appelle ‘’ le VDM’’ …

Enzo : Le créateur de VDM les amis, sur la chaine Youtube

Guillaume : ouais, ouais, ouais et puis bon, on avait des idées comme ça qu’on a fait à côté de VDM, et 5EUROS faisait partie de ces idées là et finalement elle est entrain de bien marchée. On fait des trucs qui sont pas mal.

Enzo : ouais

Guillaume : Et donc on s’en occupe maintenant de manière, un peu plus euh, impulsive et assidue, voilà

Enzo : Et tu as entrepris jeune toi Guillaume ?

Guillaume : J’ai entrepris juste après mon école, j’ai jamais fais un cv, je n’ai jamais rentré dans une boite, j’en ai crée une, c’est beaucoup plus drôle

Enzo : ouais

Guillaume : Et j’ai de la chance, ça fonctionne, et pour l’instant euh tout se passe bien.

Enzo : Alors c’est génial, je ne le savais pas du coup je vais rebondir là-dessus

Guillaume : aie aie

Enzo : Euh, pourquoi t’as pas pris un job comme tout le monde ? Tu étais peut être ingénieur, ou diplômé dans l’informatique

Guillaume : Oui j’avais un bac+5 donc euh…

Enzo : Pourquoi tu n’as pas pris ton petit job à 28 ou 34….

Guillaume : Parce que ça me faisais chier, ha ha ha, tout simplement

Enzo : hahaha

Guillaume : Non, j’étais beaucoup dans le jeu vidéo avant et euh, et j’avais déjà une grosse association dans le milieu du sport électronique,

Enzo : ouais

Guillaume : Et…..

Enzo : Ou il y a déjà quelques années maintenant, non ?

Guillaume : Ouais, c’était je commençais en 2003 ou 2004, un truc comme ça,

Enzo : avant-gardiste quoi,

Guillaume : Ouais

Enzo : jusqu’au bout

Guillaume : Du coup dans le monde du jeu vidéo, j’étais la première enfin et finalement euh ben voilà, ça m’a donné l’envie de créer des choses, de gérer des structures et mon associé était aussi dans ce structure là donc on s’est rencontré, lui il finassait, d’avoir son bac, moi j’avais mes études et à la fin on s’est dit bon, c’est quelque chose, on y va

Enzo : on y va

Guillaume : allez, allez hop on y va

Enzo : C’était quoi ta plus grande peur du coup d’entreprendre directement après l’école ?

Guillaume : Et euh, en fait, j’en avais pas forcément parce que j’étais peut être un peu jeune du coup. Si tu me reposerais la question maintenant, je dirais que j’étais un peu fou à l’époque, euh, mais finalement euh, comme on était, comme on avait plein d’idées, on s’est dit forcément, il y en aurait une qui marche et Maxime a eu l’idée de VDM d’apprendre à développer tout les deux et justement ben, il a marché.

Enzo : hahah

Guillaume : Donc euh, on a eu peut être un peu de chance et un peu de réussite ou un peu des deux, mais en tout cas, maintenant, il y a tellement des choses qu’on entreprendre que ça devient la norme, bon il y a huit ans, c’était un petit peu moins la norme que ça.

Enzo : c’était moins facile ouais

Guillaume : Mes parents m’ont toujours soutenu donc à cette époque

Enzo : Donc il y a un l’environnement qui t’a soutenu quand même dans la..

Guillaume : à cette époque ils étaient fonctionnaires donc euh…

Enzo : Ah ouais ? Mais justement ils ont peut être voulu, ils ont accepté peut être la différence ou

Guillaume : Ouais, c’est possible, ils ont su, ils ont vu que j’avais vraiment envie de faire ça donc ils se sont dit, on va le laisser partir, on va le laisser faire ça

Enzo : Ok, génial. Ben vous voyez les amis, plusieurs idées, plusieurs cordes à son arc pour pouvoir au final en avoir une qui marche, je te prends encore quelques minutes parce que du coup tu as un profil intéressant

Guillaume : aie aie aie

Enzo : Et hum, peut être une compétence que t’as du développer pour que l’entreprenariat, ça fonctionne et que t’allais pas aux préalables

Guillaume : Et ben, toute la gestion d’une boite hein, alors là, la gestion des salariés, euh, parler aux gens, gérer des fiches de salaire, et enfin tout ce qui est…..

Enzo : Enfin, c’est ça pour toi ce qui est important aujourd’hui ?

Guillaume : Non, ce n’est pas le plus important, mais ce que je veux dire c’est que c’est une compétence que je n’avais pas

Enzo : Ouais

Guillaume : Et qu’on apprend sur le taf finalement. Ce qui est bien qu’on crée une boite, c’est qu’on commence de zéro, donc finalement on peu apprendre au fur et à mesure.

Enzo : ouais

Guillaume : Et après, on s’appuie sur d’autre personnes, on n’essaye de lire des tutos, de savoir comment ça fonctionne, et on arrive à la débrouille hein pour que ça marche. On peut y arriver.

Enzo : Ultime question, tu prends la voiture de ‘’Doc et Marty’’, tu retournes dans le passé, tente en toi juste après les études, qu’est ce que tu te dis ?

Guillaume : Ah, je ne change rien

Enzo : hahahah

Guillaume : Je ne change absolument rien maintenant.

Enzo : Mais qu’est-ce que tu te dis ?

Guillaume : Je me dis qu’on va créer un site qui va faire rire pas mal de gens et que ça va être cool.

Enzo : Génial

Guillaume : Voilà.

Enzo : Merci beaucoup Guillaume

Guillaume : salut

Enzo : Tchao les amis.