14 novembre 2016

Les 5 raisons d’entreprendre jeune – Partie 1

Les 5 raisons d’entreprendre jeune  – https://www.youtube.com/watch?v=ruZE3SbUGfE

Hello les amis ! J’espère que vous avez la patate aujourd’hui ! Je reviens vers vous avec un article important en deux parties : les 5 raisons pour entreprendre jeune.
C’est un thème important pour moi qui entreprends jeune et qui veux aider tous ceux qui veulent se lancer dans l’aventure.
Tu veux te lancer à entreprendre ta première société ? Cet article est pour toi!

Cette liste de cinq points est certainement non-exhaustive et l’on pourrait rajouter encore bien d’autres éléments.
Je l’ai réalisé à partir d’articles internet et de vidéos que l’on peut trouver sur la toile, que j’ai ensuite croisés avec mes échanges avec des entrepreneurs de tous secteurs.
Voici 5 raisons qui vont vous donner un avantage énorme en entreprenant jeune :
– l’endurance, la disponibilité
– la pauvreté
– le peu de racine
– la dream team
– le think big
C’est parti !

 

1. L’Endurance, La disponibilité

 

     Tout d’abord, je vais commencer cette liste par un constat simple : pour entreprendre il faut beaucoup de temps et d’énergie à injecter dans son projet et dans sa société. J’ai dans la tête le type de société qui ne nécessite pas forcément des moyens importants, mais qui demande surtout de créer des choses à partir de 0.

 

Que ce soit votre situation ou une société nécessitant du capital; dans tous les cas il va falloir cravacher au début, et il vous faudra, pour amorcer la machine, une « Explosion » extrêmement forte. Comme pour le décollage d’un avion, il va falloir mettre les gaz, pour qu’une fois au-dessus des nuages vous puissiez planer un peu.

 

     Lorsque l’on est en études, nous avons ENORMEMENT DE TEMPS disponible. Allez ça va, ne faites pas semblant, pas entre nous. Pour ma part, je passais plus de temps au bar ou devant mon ordinateur qu’à travailler. Et avec du recul c’était une occasion en or pour travailler mes compétences, regarder des heures de vidéos et des podcasts intéressants. Comme vous le savez ce n’est pas du tout ce que j’ai fait, mais j’ai profité de l’opportunité juste après, lors de mon premier job, pour commencer à bosser sérieusement.

 

     L’idée est de profiter du temps disponible lors des études, du premier job – souvent alimentaire ou non passionnel –  afin de focaliser le temps libre, voire les heures de creux au bureau (j’ai eu pas mal de retours de votre part dans ce sens, et je ne vous félicite pas! Genius!) pour travailler votre projet entrepreneuriat.

 

     J’ai rencontré beaucoup d’entrepreneurs qui m’ont partagé ce constat: « en effet à l’âge de 18-22 ans, je n’allais peut-être pas me bourrer la gueule au bar le jeudi soir, mais aujourd’hui, à 25 ans, je fais le tour du monde et je kiffe ma vie sans limite ». Quand on démarre un circuit d’études longues ou un CDI, on accepte de-facto de sacrifier quelques années à se focaliser sur un job ou sur des études pour pouvoir capitaliser du temps afin de mieux vivre par la suite. Ainsi, pourquoi ne pas le faire sur un projet entrepreneurial qui nous tient à cœur ?

 

Et au pire si cela ne marche pas, protégez-vous.

 

2. La Pauvreté 

 

J’imagine votre tête quand vous avez lu le titre :
     Et pourtant je reste persuadé que ne rien avoir est un réel avantage dans la création de votre société. Comme je l’ai dit précédemment, je pars du postulat que pour créer votre société vous avez surtout besoin d’huile de coude et de votre génie. Avec toute la technologie que nous avons aujourd’hui votre premier produit/service peut sortir de terre avec 0$ d’investissement initial. Ce n’est donc pas un BLOCAGE de ne pas avoir d’argent.

 

Je vais maintenant vous expliquer en quoi c’est un réel avantage :

 

     Pour 80% des gens, on ne gagne pas d’argent ou très peu, certains étudiants ont des aides aux logements d’un côté, les alternants ou premier job ont un peu d’argent de poche et d’autres sont encore dépendant de leurs parents. Et quand on a rien (ou très peu, ne jouez pas sur les mots) on a RIEN A PERDRE. Et c’est certainement la chose qui nous permet de passer si facilement à l’action quand on est jeune. Si on se plante, on risque quoi ? On ne peut pas perdre l’argent/la vie que l’on n’a pas. C’est parfait pour nous ça!

 

     Une fois que vous êtes installé, que vous avez un train de vie c’est plus compliqué de prendre le risque de tout arrêter, de tout couper, de tout PERDRE (même si c’est faisable). Mais c’est MAGNIFIQUE pour nous, car on a tout à GAGNER.

 

     Je reste persuadé que c’est lorsqu’on a le moins besoin des choses que l’on a le plus de chance de les trouver, et ce dans tous les domaines : argent, relation, amour…  Du moment que vous n’avez pas d’argent et que vous pouvez vous permettre de baisser votre niveau de vie au minimum et de ne rien prendre pendant quelques temps pour pouvoir tout investir dans votre projet, c’est un énorme AVANTAGE concurrentiel et c’est un TREMPLIN énorme pour votre société.

 

     Aujourd’hui, dans l’ère de l’information, ce n’est plus l’idée qui est importante – tout le monde a des idées -beaucoup sont brillantes, mais personne, ou très peu, passent à l’action et réalisent leur projet. Il faut donc être dans l’action et réaliser votre projet et c’est encore un énorme AVANTAGE pour avancer.

 

     Je rajouterai deux points intéressants sur la pauvreté. Le fait de ne pas avoir de tunes va vous obliger à :

 

 A) Vous débrouiller sans !

 

     – Vous allez devoir trouver énormément de systèmes pour contrer cela, et bizarrement quand on cherche on trouve. Vous allez développer des techniques pour augmenter votre productivité, votre capacité à être pluridisciplinaire. Il est possible de réaliser des hacks puissants sans dépenser un euro; je vous invite à vous renseigner sur le growth hacking qui parle de techniques souvent peu chères ou gratuites pour réaliser des sauts quantiques en terme de croissance dans le développement de votre projet ou dans sa commercialisation.

 

Vous allez devenir le McGyver des outils gratuits qui vont vous faire exploser.

 

 B) En trouver !

 

     – En effet la deuxième solution, quand on a besoin de moyen et que l’on n’en a pas, c’est de nous obliger à aller en trouver. Si vous êtes vraiment déterminé et que ce projet vous inspire plus que tout, vous allez trouver des solutions. Je ne vous parle pas de braquer une banque, mais peut-être de commercialiser vos compétences aujourd’hui afin de générer des revenus, de trouver un moyen de faire de l’argent tout en travaillant sur votre projet. C’est vraiment quand on a besoin d’argent pour développer ce qui nous tient à coeur qu’on trouve des idées de génie. L’autre option serait de trouver des partenaires qui vous apportent soit des compétences, soit du cash.

 

Alors, vous vous sentez super content d’être à moitié pauvre, non ? C’est ma tournée !

 

Pour la suite de la vidéo et des 5 raisons d’entreprendre jeune, rendez-vous ici !

 

A bientôt les amis !
Enzo
entrepreneur byebye
Comment réussir à entreprendre quand on est jeune ?
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour haut de page

3 business pour devenir libre !

Découvre dans cette formation vidéo comment j’ai fait pour devenir libre et quitter mon job en quelques mois… et comment tu peux répliquer la même chose en suivant ma méthode simple, étape par étape.