19 mai 2021

Benjamin Chevillon : des Chicago Bulls aux millions sur Google Ads

Transformer un euro en dix euros, puis cent en mille et dix mille en cent-mille… Voilà le travail quotidien de Benjamin Chevillon, expert Google Ads et formateur sur cette méthode d’acquisition de trafic en ligne. Avant d’être un entrepreneur du web célèbre pour son expertise, Benjamin est avant tout un ami du Nord de la France (un vrai nid d’entrepreneur finalement !). Tu vas vite comprendre que Benjamin a une histoire différente de ce qu’on a l’habitude de voir sur Instagram ou les Youtubeurs qui montrent leur Lamborghini… Aussi humble que bienveillant, Benjamin Chevillon nous a partagé dans une interview (que tu retrouves plus bas dans cet article) son parcours et sa méthode Google Ads pour cartonner en e-commerce. Découvre dans cet article qui est Benjamin Chevillon, sa méthode et pourquoi utiliser Google Ads pour son e-commerce.

Qui est Benjamin Chevillon ? 

Benjamin Chevillon à Tahiti

Benjamin Chevillon est un entrepreneur qui voit sa vie bouleversée à l’âge de 5 ans. Beaucoup se seraient attristés et l’auraient vécu comme un drame irrémédiable. Lui en a fait sa plus grande force pour bâtir sa détermination et son succès. Inspire-toi de ces quelques lignes pour faire de ta vie un voyage aussi extraordinaire que celui de Ben… 

L’enfance de Benjamin Chevillon et son handicap

Benjamin Chevillon est paraplégique incomplet. Suite à une leucémie à l’âge de 5 ans, il reçoit un traitement en chimio-thérapie durant des mois. Soudainement, le corps réagit mal à la puissante chimio-thérapie et une dégénération nerveuse s’enclenche, ce qui lui ôte l’usage de ses jambes en quelques semaines seulement. 

Ses parents ont l’excellent réflexe de l’emmener immédiatement chez un kiné, qui lui propose des exercices qui permettent de recouvrir partiellement l’usage de ses jambes. Il se déplace donc aujourd’hui principalement en fauteuil roulant, mais est capable de marcher et de monter des escaliers. 

Benjamin fait preuve d’une grande sagesse lorsqu’il nous explique que cette épreuve a été plus dure pour ses parents que pour lui. Le handicap ne l’a pas atteint autant que s’il avait été adulte, il lui restait encore tout à construire dans sa vie. Il a donc continué à tracer son chemin, plus dur que les autres, ce qui a développé sa détermination.

Face à l’accessibilité, au regard des autres, aux préjugés, il a toujours cru en lui-même et ne s’est jamais posé de limites, même par rapport à son fauteuil. Ses parents l’ont toujours éduqué comme un enfant sans handicap, ont fait pression pour qu’il soit accepté dans les écoles non spécialisées. Ce qui permet à Benjamin de voir sa vie comme s’il était valide, sans se mettre de croyances limitantes ou de barrières.

Son passé de sportif jusqu’aux Chicago Bulls

Benjamin Chevillon commence le sport très tard. À 17 ans, il souhaite se dépenser et entrer dans un club de sport. Il pense d’abord au tennis, puis s’aperçoit qu’un club de basket-fauteuil s’entraîne à 100 mètres de chez lui à Dijon. Il commence donc à s’entraîner puis finit rapidement par être sélectionné en équipe de France dans sa catégorie (dont il deviendra le capitaine). Une histoire incroyable qui ne s’arrête pas là… 

Le handibasketteur est repéré par non moins que les Chicago Bulls. Il signe donc un contrat avec le club référence du basket mondial. Durant cette saison, il prend énormément de plaisir à jouer et finira même par participer au week-end des All-Stars Game, avec les meilleurs joueurs de la ligue. Il est le premier Français à jouer en NWBA et au All-Stars Game. Au Chicago Bulls, il porte le numéro 13, en référence à Joachim Noah (qu’il a pu rencontrer durant cette saison). 

Sa reconversion vers Google Ads

Hormis deux fiches de salaire, l’actuel expert Google Ads n’a jamais travaillé pour un patron. Il s’est très vite lancé dans la gestion d’une activité de loisirs, pour laquelle il a consacré 10 ans de sa vie. Les heures de travail et la formation au jour le jour pour apprendre à gérer sa comptabilité, ses employés et son infrastructure lui ont coûté beaucoup de temps. Mais le soutien de sa famille, de ses amis et son mental d’acier lui permettent de tenir bon. Ses horaires sont souvent différents (due à l’activité de loisirs) : il travaille parfois de 16 heures jusqu’à 3 heures du matin… Difficile de mener une vie sociale riche !

Puis, une matinée change le destin de Benjamin Chevillon : l’URSSAF détecte une faute dans la gestion des paniers repas des salariés. L’État demande le remboursement de 36 000 € immédiatement, ce qui est tout à fait impossible pour l’entreprise. C’est ainsi que sa première structure tombe à l’eau. 

Depuis 2016, l’entrepreneur s’est lancé dans l’e-commerce et vend des t-shirts à une communauté. Avec environ 1500 € de revenu net par mois, il comprend rapidement que le digital permet de rapporter plus avec moins d’heures de travail

Depuis 2018, la mission de Benjamin est d’acquérir du trafic pour ses clients et de les rendre les plus visibles possibles sur les canaux publicitaires de Google. Il a ensuite été certifié Google Partner, le Graal pour une agence qui propose des prestations sur Google Ads. Son métier consiste à trouver les bons réseaux, les bons mots-clés et les bonnes publicités pour afficher les produits auprès des bonnes personnes et générer du chiffre d’affaires. 

Benjamin Chevillon Quitte la France pour Tahiti 

Fin 2019, Benjamin part en voyage à Tahiti pour profiter du soleil de la Polynésie française. Mais il ne s’attendait pas à vivre le véritable coup de foudre avec de lieu majestueux. Il s’y voit déjà. C’est ainsi qu’en janvier 2020, il quitte la France pour aller vivre à Tahiti et y a posé ses valises depuis. 

Le rythme, le confort, l’entraide et la sympathie font de ce lieu un véritable joyau pour habiter. Il y reste sept mois avant de trouver son logement permanent. Avec la mer à quelques mètres seulement, le climat idéal toute l’année et le calme qui y réside, ce territoire est optimal pour développer son business en ligne.

Sauf pour un inconvénient qui freinait Benjamin Chevillon jusqu’alors : le décalage horaire avec la France. La Polynésie est à l’opposé du globe… Ce qui entraîne un décalage de 12 heures (on peut difficilement faire moins pratique). Ce décalage pousse donc à maîtriser son organisation sur le bout des doigts et être prêt à se lever plus tôt pour s’entretenir avec ses clients et communiquer avec les Français. 

La méthode de Benjamin Chevillon pour générer des millions sur Google Ads

Bien qu’on lui connaisse aujourd’hui un succès retentissant, l’entrepreneur n’a pas vu son business se dérouler comme un long fleuve tranquille. Longtemps bloqué au palier des 1 500 €, comment a-t-il fait pour générer des millions d’euros pour ses clients

En complément de cet article, vous pouvez aussi consulter mon article sur le web entrepreneur Kevin Bodin et l’entrepreneur à succès Moha Samraoui.

Passer de 1500 € par mois au million

Au début de son activité, l’entrepreneur du Nord ne générait que 1500 € de revenu. Un palier critique pour beaucoup qui se lancent. En effet, ce revenu permet d’assurer son train de vie et de quitter son job ! Mais après quelques mois à ce stade, tout entrepreneur avec une forte ambition et de la détermination veut gagner plus. Le déblocage s’est opéré lorsque l’entreprise physique (la base de loisirs) a fermé. 

Benjamin Chevillon, expert Google Ads sur un canapé

À la suite de cet événement, il a pu se consacrer à 100 % à son activité en ligne. Il a donc ouvert en parallèle de ses sites son offre de Media Buying en prestation de services. L’expert Google Ads se concentre sur une clientèle physique dans sa ville à Arras : plombier, fleuriste, taxi, restaurants, électriciens… 

Le tarif était unique : 290 € pour la mise en place de la campagne. Ce coût était le même, que le budget publicitaire du client soit de 300 € ou de 5 000 €. Les campagnes étaient principalement de la notoriété, dont les résultats sont difficiles à mesurer. Puis, un site e-commerce devient client de l’agence. Le produit est une genouillère inversée pour réduire les douleurs articulaires. Grâce aux forces unies de Benjamin Chevillon et d’un partenaire sur Facebook Ads, le site web va générer 150 000 € de chiffre d’affaires en 6 semaines seulement

À partir de ce moment-là, la méthode de facturation change pour passer sur un pourcentage du bénéfice. Plus intéressant pour l’agence et pour le client (qui n’a pas besoin d’investir un coût initial), Benjamin peut scaler rapidement ses revenus grâce à son expertise. 

Comment apprendre à utiliser Google Ads ?

Si tu as des bons résultats sur Google Ads, c’est grâce à toi. Si tu as des mauvais résultats sur Google Ads, c’est à cause de toi. Cette plateforme est la plus fair-play dans le digital marketing. Sur Facebook Ads, on a tendance à toujours suspecter l’algorithme d’en faire qu’à sa tête… Sans parler des problèmes sur son Business Manager. 

Tout comme Facebook Ads, le système de la publicité sur le réseau de recherche Google repose sur une campagne pouvant contenir plusieurs groupes d’annonces et plusieurs publicités par groupe d’annonces. Le ciblage s’effectue au niveau de la campagne et au niveau des groupes d’annonces, notamment pour cibler des mots-clés. 

Mais la publicité Google Ads ne s’arrête pas simplement au réseau de recherche. En effet, le géant Américain offre la possibilité aux e-commerçants de diffuser leurs annonces sur le Google Display Network, permettant d’afficher des bannières sur des sites web. Une excellente stratégie pour améliorer la notoriété de sa marque. 

Tu disposes également de YouTube Ads, l’idéal pour cibler ton audience sur la plus grande plateforme de vidéos du monde. Le ciblage s’effectue par intérêt, par chaînes ou vidéos particulières qui te paraissent intéressantes pour ta rentabilité.

Facebook Ads est excellent pour scaler son business. Google Ads est excellent pour faire de ton e-commerce un business rentable ! 

La meilleure formation Google Ads en francophonie

L’agence Google Ads de Benjamin Chevillon ne peut pas accueillir 150 clients ! Puisqu’ils sont peu d’experts sur le sujet, la sélection est rude et peu de business profitaient de l’expertise du maître de la plateforme. C’est pourquoi l’entrepreneur a créé la SEA Académie, la meilleure formation Google Ads en francophonie

Le programme comporte 12 semaines d’accompagnement durant lesquelles tu suis des vidéos enregistrées de Benjamin te donnant toutes les méthodes clef pour faire de ton e-commerce une machine de guerre grâce à Google Ads. Mais tu bénéficies également de coaching collectif toutes les semaines pour effacer tes doutes, tes peurs et personnaliser l’accompagnement à ton business. 

Qu’est-ce que la SEA Académie va t’apporter ? De la stabilité, avec une plateforme qui te permet de générer du business avec du trafic qualifié et une rentabilité élevée. Mais aussi de la rentabilité grâce à un ROAS (Return on ads spent) élevé. Tu peux ainsi concurrencer plus rapidement les grands de ton marché et les dépasser avec une stratégie unique. 

Si tu souhaites accéder directement à la promotion sur cette formation grâce à mon lien, rendez-vous ici

Pourquoi utiliser Google Ads sur son e-commerce ?

Benjamin Chevillon sur scène

Après avoir lu l’histoire de Benjamin et d’avoir découvert sa formation, tu te demandes peut-être pourquoi se lancer dans Google Ads avec son e-commerce. Je te réponds en trois arguments précis. Ce ne sont pas les miens, mais bel et bien ceux de l’expert Google en personne… 

Google Shopping pour tester ses produits

Tout d’abord, Google Ads offre une véritable opportunité avec Google Shopping. Cet outil inclus dans la plateforme permet de lancer une campagne avec peu de compétences et peu de budget

En effet, la mise en place d’une campagne Google Shopping est facile. Il suffit d’intégrer ton flux de produits dans le Google Merchant Center et d’allouer un budget à ta campagne. Pour l’optimisation, Google s’en charge. En fonction du titre, de la description de tes produits, des photos et des prix, il affiche tes annonces auprès des internautes avec une intention d’achat. 

Google Shopping est le meilleur moyen d’effectuer du testing sur sa boutique e-commerce. En effet, en quelques clics et avec un budget serré, tu peux détecter les produits winners qui vont cartonner et sur lesquels les internautes ont une forte demande. 

À la suite de cette campagne Google Shopping, tu crées une publicité vidéo à partager sur YouTube Ads ou tu crées une campagne sur le réseau de recherche avec les bons mots-clés pour générer davantage de ventes. 

Pour en tirer un profit maximum, veille à remplir attentivement ta fiche produit en suivant les critères nécessaires à une bonne indexation. Si tu ne sais pas faire, rends-toi sur la formation de Benjamin. 

Youtube Ads pour un CPC infime

La deuxième méthode est sûrement l’une des plus sous-cotées dans le digital marketing actuellement : YouTube Ads. La plateforme de vidéos offre la possibilité aux e-commerçants d’afficher leurs produits auprès des bonnes personnes. Et cela, sans dépenser des mille et des cents.

Le coût par clics sur ce genre de campagne peut parfois baisser jusqu’à quelques centimes ou dizaines de centimes, permettant ainsi d’augmenter la rentabilité de ta boutique. De plus, la vidéo permet de mettre en avant ton produit et ses bénéfices facilement.

L’inconvénient de cette méthode est que tu dois commander une vidéo professionnelle du produit auprès de ton agent ou d’un prestataire de services. Mais cet investissement est largement rentabilisé par le faible coût de la campagne YouTube Ads. Sans parler du fait que tu puisses utiliser cette vidéo sur ta boutique pour augmenter le taux de conversion du trafic provenant d’autres canaux que YouTube ! 

Tu l’as compris… Se servir de la plateforme vidéo pour son e-commerce est aujourd’hui une aubaine à faible coût. Saisis cette opportunité !

Un ROAS impressionnant en e-commerce

Le dernier avantage d’utiliser Google Ads pour son e-commerce est la rentabilité que l’outil offre. Comme tu as pu le voir sur la deuxième vidéo partagée dans cet article, tu peux atteindre des ROAS allant jusqu’à 10, voire plus une fois que tu es formé. Ce type de rentabilité est impossible avec une autre plateforme comme Facebook ou Snapchat Ads. 

Cela est principalement dû au fait que l’internaute qui recherche ton produit sur Google a une forte intention d’achat. S’il tombe sur ton annonce et clique dessus, tu as plus de chances de le convertir que du trafic froid sans intention. 

Ce ROAS permet donc d’investir davantage en publicité, d’optimiser sa boutique et de développer son e-commerce en véritable marque réputée sur son marché. 

Conclusion sur Benjamin Chevillon

Maintenant que tu as découvert l’histoire de Benjamin Chevillon, te sens-tu inspiré et prêt à déplacer des montagnes dans le business en ligne ? Cet entrepreneur à succès est véritablement humble et ouvert, toujours drôle et dans l’autodérision. Tu ne peux qu’aimer le personnage et son expertise fait de lui le meilleur formateur Google Ads en francophonie. Rejoins dès aujourd’hui sa formation SEA Académie pour booster tes résultats et la rentabilité de ta boutique e-commerce

Partage-nous ton inspiration en commentaires et dis-nous quelle histoire d’entrepreneur tu souhaites découvrir dans le prochain article !

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour haut de page

3 business pour devenir libre !

Découvre dans cette formation vidéo comment j’ai fait pour devenir libre et quitter mon job en quelques mois… et comment tu peux répliquer la même chose en suivant ma méthode simple, étape par étape.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp