16 janvier 2021

10 clés pour avoir de la repartie

Savoir répondre aux attaques frontales ou à une blague à ton encontre n’est pas une mince affaire. Tu as toujours envie de bien faire mais parfois, tu perds tes mots et te résignes à accepter la réplique. Et c’est quand tu repenses à une situation passée que tu sais ce que tu aurais dû dire… Découvre les 10 clés pour avoir de la répartie et ne plus rester bouche bée lors de la prochaine conversation.

Au-delà même des critiques à ton égard, la répartie permet de rebondir sur des sujets et de toujours garder une conversation intéressante. Dans cet article, je te donne toutes mes astuces pour trouver le bon mot du tac-au-tac dans tes discussions.

Travailler sa répartie

Les 10 clés pour avoir de la répartie lors d’une conversation

Tout d’abord, la répartie n’est pas une compétence innée. On ne naît pas avec une bonne répartie. La socialisation primaire (l’éducation et les premières années d’école) joue beaucoup pour créer chez toi cette capacité à répliquer et clouer le bec aux autres. 

Au contraire, l’éducation et la rencontre avec ses pairs à l’école peut amener vers une forme de timidité. Être introverti est un désavantage pour développer une excellente répartie. Mais une simple rencontre avec un ami ou un changement de relation avec ses parents peut amener quelqu’un à améliorer sa prise de parole et ses répliques dans une conversation.

La socialisation secondaire joue ensuite un rôle clé pour avoir de la répartie. En effet, la crise de l’adolescence pousse à vouloir répondre aux professeurs, à ses parents et à ses camarades. Ce sont ces instants qui développent dans l’inconscient de l’enfant l’habitude d’avoir une bonne répartie et de rebondir sur ce que disent les autres.

Tu es adulte et tu ne sais pas comment avoir de la répartie ? Ne t’en fais pas… Elle se développe à tout âge. Et puisque ce n’est pas quelque chose d’innée, elle s’apprend ! Pour apprendre à avoir de la répartie, de nombreux paramètres entrent en jeu. Mais surtout, tu dois te lancer. Commence à rétorquer avec de l’improvisation dans tes conversations personnelles et professionnelles (toujours avec respect et bienveillance) et améliore ta capacité à être toujours actif.

Le silence pour éviter la précipitation

Beaucoup de personnes ont peur du silence dans une discussion. Ils le rapportent à l’ennui, la gêne ou le malaise. Or, le silence est l’une des clés pour avoir de la répartie. N’as-tu jamais remarqué que les humoristes utilisent le silence dans leurs spectacles ? Comprends-tu pourquoi les auteurs de théâtre inscrivent “(Silence.)” afin que les acteurs appliquent à la lettre ce temps sans parole ? Celui qui sait gérer le silence a toutes les cartes en main pour mener une conversation.

Dans le processus de vente, le silence est une grande force. En effet, lors d’une proposition commerciale, s’arrêter de parler oblige l’autre à prendre la parole… Et potentiellement de donner des informations intéressantes que tu pourras utiliser pour atteindre ton objectif. Si tu es intéressé pour apprendre à vendre grâce à la technique H2H, rejoins la formation Vendeur 2.0 disponible dès maintenant !

Le silence permet aussi de gagner du temps. Plutôt que de bafouiller une bêtise en guise de réponse, laisse parler ton interlocuteur pour rebondir au bon moment tout en évitant de lui couper la parole. Si une conversation tourne autour d’un thème précis, le silence te permet aussi de chercher une citation ou une vérité générale qui apporterait de la valeur à cette discussion.

Si tu n’es pas à l’aise avec le silence et que tu ne peux pas t’empêcher de réagir, reformule la question de ton interlocuteur ou répète le dernier argument avec un ton interrogatif afin qu’il développe son propos. Ainsi, tu t’appropries les mots-clés et tu peux davantage t’imprégner de la conversation. 

Rester attentif à ce qui se passe

Lors d’une conversation, le plus important n’est pas de parler, c’est d’écouter. Si tu as deux oreilles et une bouche, ce n’est pas pour rien… Reste toujours collé aux lèvres de la personne qui parle pour répliquer du tac-au-tac avec un jeu de mots ou une blague. L’improvisation ne vient jamais de nulle part : elle s’appuie sur ce que disent les autres membres de la discussion. 

De même, rester attentif est une preuve de respect pour celui qui parle. Ton langage corporel fait partie de la communication non-verbale. Il envoie des signaux de respect et d’écoute active à celui qui prend le temps de discuter avec toi. 

Si tu penses à ce que tu vas manger ce soir ou tes prochaines vacances, comment veux-tu avoir de la répartie ? Tu ne sais même pas de quoi la conversation retourne… Préfère toujours rester attentif à ce qui se passe. Tu peux faire rire l’audience avec un élément extérieur : un chien qui surgit, le voisin qui allume sa perceuse ou un événement que l’on voit depuis la fenêtre. Attention à toujours respecter la personne qui parle et de ne pas la couper. 

Comment avoir de la répartie ?

Enfin, rester attentif permet d’éviter de répéter ce que quelqu’un d’autre a déjà dit. Ce genre d’intervention te fait perdre en crédibilité et n’apporte aucune valeur à l’audience. Ainsi, les personnes seront inconsciemment moins intéressées par ce que tu diras à l’avenir.

Affirmer sa personnalité 

Avoir le sens de la répartie, c’est aussi l’occasion d’affirmer sa personnalité. Si tu es quelqu’un qui adore faire rire, a un grand sens de l’humour, alors tu peux réagir aux conversations avec dérision, voire autodérision en cas d’attaque personnelle. Si tu es un grand amateur de livres, tu peux réagir aux mots d’une personne avec une citation. Ou en conseillant de lire un auteur en particulier. 

Affirmer sa personnalité est l’une des clés pour avoir de la répartie car cela permet de ne plus se comporter comme une victime. Tu ne subis plus les conversations et les remarques que l’on te fait : tu deviens un acteur grâce à la répartie. 

Non seulement tu gagneras davantage le respect des autres, mais tu auras un point de différenciation avec le reste du monde. Cette différence est un avantage considérable que ce soit dans la séduction, en entretien d’embauche ou dans n’importe quel événement de networking. Les gens se souviendront de toi.

Clés pour avoir de la répartie : travailler sa confiance

L’une des clés pour avoir de la répartie est de développer une forte confiance en soi. En effet, jouer sur les mots peut mettre mal à l’aise si on ne le fait pas à 100 %. Pour développer sa prise de parole dans une conversation, la confiance aide beaucoup. 

Si tu bafouilles et que tu fais des fautes lors de ton intervention, tu as tendance à ne plus vouloir reprendre la parole. La personne qui a confiance en elle va faire de l’autodérision sur sa faute ou son bafouillement pour en faire une force. Si tu accordes encore trop d’importance à ce que pensent les personnes autour de toi, je te conseille de lire l’article sur les 10 meilleures astuces pour se libérer du regard des autres.

Pour travailler sa confiance, accepte ce que tu ressens. La répartie prend beaucoup de sa force dans l’improvisation. L’improvisation doit se faire dans un cadre prédéfini par ta personnalité et ton imaginaire. Si tu acceptes de ressentir les choses comme elles viennent et de prendre le réflexe de les exprimer à haute voix sans aucune honte, alors tu deviens le roi, ou la reine, de la répartie… Et tu impressionnes ton audience. 

La répartie ne demande pas de réflexion : cette dernière tue la confiance en soi et remet en doute ton pouvoir d’intervenir dans une discussion ou de faire valoir ta personne. Agis comme tu le sens venir en toi et développe cette confiance en utilisant la répartie qui correspond à qui tu es. 

Laisser libre cours à son imagination

La langue française est riche et chaque mot a un sens qui nous amène à imaginer une situation. Nous nous représentons constamment ce qui est dit, particulièrement lors d’une histoire. Cette imagination et cette représentation visuelle est un allié pour avoir de la répartie. En effet, en ne plaçant aucune barrière à ton imagination, tu es capable de penser à des éléments que les autres n’imaginent pas. 

De plus l’imagination permet de répondre à une attaque ou une personne agressive en toutes circonstances. En étant confiant, en appliquant le lâcher-prise et l’affirmation de soi, toutes personnes peut se moquer de toi sans que tu ne sois atteint émotionnellement. Tu trouves alors la réplique dans ton imaginaire qui pourra déstabiliser celui qui t’attaque… Sans être méchant, évidemment.

Pour développer son imagination, je te conseille de lire des livres, regarder des films de science-fiction et de t’imaginer des histoires sans but particulier. Tu peux également penser à tes rêves : ils sortent souvent des cadres que l’on impose lorsqu’on est éveillés. 

Entraîne-toi avec des jeux pour améliorer ta répartie

Pour améliorer sa répartie, il existe plusieurs jeux que tu peux mettre en place facilement. Comme expliqué lors du premier conseil, développer sa répartie demande du travail et de l’entraînement. Quoi de mieux que des petits jeux pour s’amuser en famille ou entre amis pour améliorer sa répartie ?

Le dictionnaire de la langue française

Le premier jeu est très simple : tu énonces un mot et vous devez trouver tous les homonymes et les synonymes de ce mot. Tu n’as pas d’idée ? Le dictionnaire de la langue française est ton meilleur ami. Trouve les mots et expressions qui expriment ce que ce terme signifie et exprime-le de manière humoristique. Si tu n’as pas de dictionnaire à la maison, ton moteur de recherche te permet de trouver les mots français associés.

Pour faire travailler son imaginaire, prends un magazine et commence à lire une histoire. Après quelques lignes, tu t’arrêtes et tu continues l’histoire par toi-même en faisant appel à ta créativité. L’idéal pour développer son imagination et sa répartie lorsque tu es tout seul.

Enfin, le dernier jeu très amusant à faire avec tes amis ou en famille est le match d’impro ! Quelqu’un donne une situation précise. À plusieurs, vous devez produire une scène de théâtre avec humour et ironie. Le match d’improvisation est l’idéal pour faire progresser sa répartie car on ne sait pas ce que va dire l’autre. Tu dois donc rebondir et faire preuve de répartie à chaque intervention. Si tu ne trouves personne avec qui faire cet exercice, il existe sûrement un club dans ta ville !

Utilise l’humour dans ta répartie

Souvent, la répartie est soit perçue comme négative, soit comme humoristique. Il est vrai que l’humour est l’une des clés pour avoir de la répartie. Les jeux de mots, les rimes, les blagues ou la bonne réplique avec un ton à la rigolade détend l’atmosphère et te donne un côté charmant. 

Pour accentuer tes interventions et tes blagues, fais appel à la gestuelle. Cela n’accentuera encore plus l’effet comique de tes blagues et le non-verbal a une importance clé dans la répartie

Attention toutefois à ce que tes blagues soient drôles et sans insultes. Même si tu dois suivre ton instinct, tache de toujours être bienveillant et ne jamais dépasser les limites du respect des autres. Certains utilisent l’argot pour leur répartie : choisis le moment et les personnes avec lesquelles tu peux te permettre ce vocabulaire. Dans le monde professionnel, oublie ce genre de mots ! 

Encore une fois, chacun a son sens de l’humour. Ajouter une touche personnelle à tes jeux de mots et tes blagues les rendra encore plus hilarants ! L’humour vient aussi casser le mythe qui dit que la répartie sert uniquement à clouer le bec d’autrui. C’est faux… Elle peut être utilisée pour charmer une audience, calmer quelqu’un d’agressif, exprimer son leadership en tournant à la dérision une situation et affirmer sa gestion émotionnelle.

Winston Churchill est un exemple dans ce domaine : il avait une très grande répartie. Le grand homme, autrefois Premier ministre du Royaume-Uni, faisait preuve de charisme comme peu au sommet des États. Blagueur, taquin avec une grande confiance en lui, cette personnalité a participé à faire de lui l’homme qu’il était.

La culture générale : une des clés pour avoir de la répartie

Selon moi, la culture générale est l’une des meilleures clés pour avoir de la répartie. En effet, tu peux rebondir sur tous les sujets grâce à tes connaissances. Et cela passe par tous les domaines de la culture. 

Les personnes bilingues peuvent par exemple jouer sur les anglicismes pour leurs blagues. Si tu es très fort en lettre, que tu connais de nombreux mots du dictionnaire, tu peux facilement trouver des synonymes pour aider des personnes à finir leurs phrases ou reformuler leurs propos. Le dictionnaire des synonymes est très utile pour développer son sens de la conversation et choisir les mots appropriés dans une discussion. 

Si tu as du temps, n’hésite pas acheter une encyclopédie, les grands dictionnaires ou encore des histoires sur la mythologie ou les antiquités grecques. Bref, tout ce qui peut t’apporter de la culture générale pour alimenter ta répartie.

Une bibliothèque remplie d’encyclopédies

En outre, l’art est un pilier de la culture générale qui permet de faire des liens entre les sujets. La peinture, la musique ou encore le cinéma sont des sujets récurrents dans une conversation personnelle. Forge tes connaissances dans ces domaines pour ne jamais être largué et rester au fait de l’actualité. 

Enfin, les buzz du moment sont le dernier point sur lequel tu dois être au fait pour faire rire et faire mouche à chaque fois. Grâce au développement des réseaux sociaux et d’Internet, des images et des vidéos font le tour de la planète en seulement quelques jours. Les paroles d’un politique, le slogan d’un rappeur en tête des hits du moment ou un dialogue culte du dernier film à l’affiche… N’hésite pas à t’en servir pour améliorer ta répartie.

Clés pour avoir de la répartie : rester loin de ses émotions

Enfin, l’une des clés pour avoir de la répartie est de prendre de la distance par rapport aux remarques ou critiques des autres. La répartie sert aussi à se défendre en cas d’attaque des autres. Mais tu ne dois pas tomber dans les émotions négatives pour répondre à ces personnes. Au contraire, reste loin de l’aspect émotionnel pour répondre avec autodérision et faire rigoler les autres personnes plutôt que de répondre à cette personne.

Pour rester loin de ses émotions, n’hésite pas à appliquer l’un de mes précédents conseils : faire une pause avec le silence. Prends conscience de ce que tu ressens et respire si tu en éprouves le besoin. Au lieu de réagir avec agacement, préfère sourire ou prendre cette critique à la rigolade. Ainsi, tu ne donneras pas raison à celui qui voulait te descendre.

La méditation est une excellente méthode pour ne jamais succomber à ses émotions négatives. La respiration en pleine conscience permet de faire redescendre toutes les tensions qui se cachent à l’intérieur de toi et de mieux gérer l’émotion qui survient. N’hésite pas à méditer au quotidien et appliquer la pensée positive dans ta vie. Plus calme, plus serein et capable de ne pas répondre à quelqu’un qui t’attaque frontalement : les bénéficies de la méditation sont nombreux.

Conclusion sur les 10 clés pour avoir de la répartie 

Est-ce que cet article t’a apporté les clés nécessaires pour avoir de la répartie ? Quelles sont les méthodes que tu vas appliquer dans ta vie pour avoir de la répartie ? 

Partage-nous en commentaires tes clés pour avoir de la répartie !

Prêt à vivre une vie extraordinaire et à être vraiment libre ?

Découvrez dans cette formation vidéo gratuite les 4 piliers d’une vie libre et riche et comment j’ai transformé ma vie grâce à eux.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour haut de page

réveiller le leader qui est en vous !

Découvrez dans cette formation vidéo les 4 piliers d’une vie libre et riche, comment j’ai transformé ma vie grâce à eux et comment vous pouvez en faire autant.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp