25 août 2020

Comment convaincre en une minute avec David Vennink

L’art De Pitcher avec DAVID VENNINK – http://bettercallenzo.com

La présentation de vos projets, de vos idées, de vous même est essentielle pour développer votre entreprise, votre business.

Il est très compliqué de savoir quelles mots précis et puissants nous devons utiliser pour se présenter, pour présenter nos projets.

Comment pitcher mes idées efficacement ? C’est une question que je me pose souvent. J’avais un vrai soucis de savoir comment je devais me présenter en fonction des cas de figure, soit mon pitch pouvait durer 2 heures et endormir mon audience, soit j’étais trop vague.

C’est à ce moment que j’ai décidé d’apprendre à pitcher efficacement pour avoir plus de clients, plus de partenaires et être plus a l’aise avec le premier contact.

David VENNINCK est un expert dans l’art du pitch et aujourd’hui il va nous donner toutes les clés nécessaires pour apprendre à bien se présenter sans être un génie du commerce. “Que fais tu dans la vie ?” C’est cette question qui est parfois compliqué, on ne sait pas par ou commencé et cela va jouer sur votre première rencontre. Nous n’avons qu’une seule fois la chance de faire une bonne première impression donc il est important de la travailler. Apprendre l’art de pitcher pour mieux vendre avec David VENNINCK la chaine de David : https://www.youtube.com/channel/UC41HMWSE3FN8Hyfa0_ubAdA/

Description de la vidéo:

ENZO : Hello les amis, j’espère que vous avez la patate bienvenu dans cette
nouvelle vidéo, et aujourd’hui je suis avec un papa.
DAVID : Oui. Trois enfants, mecs.
 ENZO: A trois enfants :papa yes, cela c’est bon ?
DAVID : Oui.
ENZO : Et on a parlé dans son travail etc. un mec que j’ai rencontré lors de
networking de conférence, mais vous savez c’est quelqu’un de prisé c’est quelqu’un
de connu une légende aujourd’hui dans la place donc, c’est très compliqué pouvoir
l’avoir à coté de soi, et donc aujourd’hui les amis pour vous en exclusivité, on va
avoir quelques conseils de monsieur David.

David tu vas te présenter en quelques
secondes, je sais qu’il sait bien le faire et ensuite, il va vous donner des conseils
extraordinaires pour présenter votre projet pour aller chercher des investisseurs des
actionnaires pour vous vendre pour bien faire exploser votre machine. C’est partit,
c’est tout de suite avec David.

DAVID : Et c’est que tu m’en () tu vas bien ().
ENZO : Yes, en suivant des chaînes (Rires).
DAVID : Exactement, eh bien, bonjour à tous. Moi, je suis David VENNINK, mon
métier c’est justement d’aider les indépendants les freelances. Les start-upers à
répondre à la question toi et tu fais quoi dans la vie ? Parce qu’eh bien toi, on est
dans un networking. Il y a plein de gens, parfois on est entre pote on est autour d’un
verre et on racontait quelqu’un et il y a depuis longtemps et on se dit : alors, et toi
qu’est-ce que tu tiens ? Et si cela se trouve cet ancien ami c’est peut-être un client
potentiel, c’est peut-être un partenaire potentiel.
ENZO : Yes.
DAVID : Et d’après ce qui t’as potentiel et donc, du coup, il faut être capable
finalement eh bien, d’expliquer ce que l’on fait en quelque mots pour lui donner envie
d’en savoir plus si c’est intéressant pour lui.
ENZO : Et pourquoi, la science de David est géniale parce que l’on n’a jamais
l’occasion deux fois de se présenter pour la première fois. 
DAVID : Exactement, la première belle impression, elle met une empreinte indélébile
en fait chez l’autre et qu’elle soit bonne ou mauvaise cette première impression, eh
bien, laisser des traces.
ENZO : Exactement.

DAVID : Et si elle est mauvaise c’est bien évidemment eh bien, cela compliquait de la
changer et on est on est même parti. Donc, autant mettre la chose à côté pour faire
une première bonne impression. Et comme c’est très difficile aussi parfois de savoir
exactement qui on est qu’est-ce que l’on fait. Sur quel monde on doit appuyer parce
que. Et le pitch d’une minute par exemple que j’ai vu des vidéos là-dessus, c’est
hyper compliqué, et même moi qui fait cela depuis 40 ans, voir plein de trucs qui est
cette capacité et beaucoup de gens me le disent parfois : ok, aujourd’hui, je suis
complètement perdu, je me retrouve-là, merde qui je suis-je parle de quoi. Ce truc-là,
ou ce truc-là, ou cet autre truc, merde c’est bordel (Rires). Et là, je me suis dit :
David, papa David. Donc, c’est parti (Rires). Écoutes.
ENZO : Oui.
DAVID : J’ai une chose c’est qu’il n’y a pas en fait comme une magique en fait, ah,
merde (Rires). Désolé de vous décevoir, il n’y a pas de formule magique je ne crois
pas à la formule magique déjà premièrement. Par contre, je pense que si on
comprend les ingrédients qui doivent être à l’intérieur…
ENZO : Yes.
DAVID : Des gens que je devrais voir à l’intérieur, des gens en fait, de vivre parce
que ce n’est pas un mot qui va faire que cela va faire toute la différence, sauf si on
sait à qui on s’adresse. Donc, on a une cible précise. On sait quelles sont leurs
problèmes et on sait qu’est-ce que l’on leur apporte alors là c’était parce que le… je
pense la première clé c’est surtout cela. C’est quand on ne se présente pas
d’expliquer ce que l’on fait genre ne pas dire je fais du coaching, je fais du vidéo
youtube, j’ai une start-up, j’ai un logiciel. Cela on s’en fout en fait cela c’est ce que
l’on fait, mais c’est d’expliquer ce que cela peut apporter à nos clients.
ENZO : Oui.
DAVID : Qu’est-ce que mes vidéos plutôt que le qui… plutôt que le quoi je dirai,
parce que le qui est très important plutôt que le quoi.
ENZO : Oui.
DAVID : On va donner le pourquoi.
ENZO : Le pourquoi. Exactement.
DAVID : Parce que si je dis “Begin with the way” c’est ça tu es comme ça, en tout
cas “Start to this way” 

ENZO: Exactement j’adore.
DAVID : Yes.
ENZO : J’adore.

DAVID : Cela mentionnait c’est pour moi un grand mentor et effectivement le « start
to this way » oui, Il y a une vidéo, enfin… sur le tennis que vous la trouvez. Elle est
accessible cela s’appelle « start to this way ». Qui s’appelle « how get leaders inspire
action », comment les grands leaders inspirent à l’action.
ENZO : Exact. Dans tous les cas sur coover, vous retrouvez la start-up way avec le
résumé. Vous achetez le bouquin, vous devez avoir une vidéo sur ta chaîne qui par
de cela oui. (Rires).
DAVID : Oui, forcément. Et, mais le Tedix, la source cela a mentionné qu’il faut aller
voir, si on ne l’avait pas vu, il faut aller voir.
ENZO : Vraiment.
DAVID : Oui, et cela c’est justement cela en fait, il y a quelque chose qui dit, c’est
mentionné qui est tellement puissant c’est que les gens n’achètent pas ce que l’on
fait, les gens achètent pourquoi on le fait. Et quand on comprend cette clé-là, eh
bien, on comprend que quand on se présente le qui justement est très important.
Quand on se présente, il vaut mieux parler de nos valeurs ou parler de qui on est, de
pourquoi on s’est lancé. Donc, quelles sont notre vision du monde, qu’est-ce qui
nous fait vibrer le matin plutôt que de suivre ce que l’on fait, et c’est ça toujours
mieux que d’essayer de se vendre. De se présenter c’est ce que j’appelle le pitch : I
have a dream.
ENZO : Oui.
DAVID : Tu vois, si tu te présentes en expliquant quel est ton rêve ? Cela sera
toujours meilleur que simplement de s’expliquer ce que tu fais. Oui, ce que tu fais à
l’instant t de peut de ne pas représenter de ce que tu veux faire. Oui, parce que en
fait que les gens nous montre que l’on fait dans la vie et je pense que c’est une
mauvaise question. En fait, on n’a pas besoin de demander qu’est-ce que tu veux
faire ?
Oui, qui tu es en fait ?
Qui tu es, sur qui tu t’es vibré et pourquoi tu te lèves le matin. C’est vraiment cela qui
est intéressant au final, c’est d’aller chercher qui est la personne en face et c’est
comme ça, c’est une société on est habitué à demander de ce que cela fait.
ENZO : Exactement.
DAVID : Et donc, on doit répondre à cela mais…
ENZO : Donc, c’est quoi tes astuces justement pour contrer la société avec cette
question réussir à partager ton pourquoi et finalement cela va être motif quoi, c’est
cette… la vision,

DAVID : La première chose c’est de savoir qui on sert et qu’est-ce que l’on leur
apporte ça nous permettra d’expliquer qu’est-ce que l’on apporte et non pas ce que
l’on fait. Première pour là.
ENZO : Oui.
DAVID : Là deux est compris ce que l’on apporte et non pas ce que l’on fait.
Exactement et il y a une petite astuce c’est quand vous, vous présentez en disant :
voilà ce que je fais, posez la question : et alors (Rires). Et alors soit fou mec. Et alors
qu’est-ce que c’est. Ça c’est que tu veux me dire là par exemple Enzo : je fais du
coaching et alors ? Eh bien, qu’est-ce que cela apporte à mes clients ? Eh bien mes
clients, eh bien, le coaching je les aide à prendre confiance en eux et alors ? Qu’est-
ce que cela leur apporte ?
ENZO : Avec cette question.
DAVID : Ils veulent savoir alors, pourquoi. Et là bien très professionnel parce
qu’aujourd’hui, il s’aimerait lancer un VS, alors on commence à toucher quelques
choses de plus puissant. On va creuser en fait. Et dans moins chaîne du monde
dans l’entreprise et dans la chaîne projet ce que l’on appelle: les cinq pourquoi, les
cinq quoi c’est-à-dire pour savoir quel est la source du problème.
ENZO : Et le début du … en début de ligne là tu devais remplir (Rires) ?
DAVID : Exactement, eh bien, on peut le faire aussi pour ce pitch-là et pour ce que
l’on apporte, voilà. La deuxième clé donc, par rapport aux pourquoi. Et la troisième
c’est finalement c’est jamais, les entreprises qui achètent des produits ou de cela
c’est des entreprises c’est toujours des humains un homme et une femme. Qui
achètent…
ENZO : Exactement B to B n’existe plus, je n’arrête pas de dire.
DAVID : Exact
ENZO : Il a été descripté.
DAVID: Par le H to H le woman to woman pas mal.
ENZO : Exactement.
DAVID : Et ce truc-là ce n’est pas de moi, attention (Rires). On doit se dire que ce
n’est pas tellement, mais je veux savoir le H to H et l’humain-humain pas mal. Alors,
moi je fais de la vente en particulier.
ENZO : Oui.
DAVID : Je fais la vente d’un petit PE des PME et pour des grands comptes.
ENZO : H to H.

DAVID : Et cette expérience-là, elle m’a permis de comprendre une chose c’est quel
que soit la taille de l’entreprise avec laquelle vous êtes en face, la seule chose qui
est c’est la personne qui allait me dire: oui, c’est la relation que je vais être capable
d’établir avec elle, le lien, la confiance et la sympathie tout simplement.
ENZO : To show qui tu es exactement.
DAVID : Voilà. Donc, le qui est plus important que le quoi.
ENZO : Right.
DAVID : Et le pourquoi est tout aussi important ().
ENZO : Oui, pourquoi est génial qui va faire que cela va exploser. Donc, si on
résume premièrement…
DAVID : Puisqu’on dit que l’on connaît ce que l’on apporte et pas ce que l’on fait.
ENZO : Voilà, ce que l’on apporte et pas que l’on fait. Deuxième point essentiels, les
cinq why, vous mettez dans la marge et vous trouvez mais pourquoi ce que vous
apportez aux gens ?
DAVID : Oui.
ENZO : Et le troisième point.
DAVID : On parle de son pourquoi, de sa cause en fait de ce qui nous anime, de nos
valeurs. Moi quand je me présente et je ne dis pas voilà, je suis David, je fais de la
formation…
ENZO : Trois enfants…
DAVID : J’ai trois enfants, non si cela je le dis ce n’était pas…
ENZO : Plutôt beau gosse.
DAVID : Je le dis parce que ça c’est ce qui m’anime oui, si tu vois ma famille.
ENZO : Oui.
DAVID : Mais, par contre ce que j’explique c’est que…
ENZO : Ce que tu m’anime aussi, je dirais même.
DAVID : Aussi, par rapport au prospect potentiel qui te voit, tu es [00 :06 :57]
ENZO : Oui.
DAVID : Cela se voit je me suis aussi () (Rires). Mais par contre, le fait se dire moi, je
crois c’est que l’entreprenariat de créer son entreprise, c’est un super moyen de
réaliser son choix.

ENZO : Exactement.
DAVID : Et comme, je partage ce pourquoi-là, si cela raisonne auprès des autres. Eh
bien, cela me permet de tirer moins les personnes qui raisonnent à ce message. Et
quand on partage notre pourquoi. La clé derrière c’est que l’on attire les bons clients
sans doute.
ENZO : C’est génial, c’est beau on va parler des heures mais…
DAVID : Il faudra en parler des heures juste une dernière sur ce sujet-là, ce qui me le
permettrait. Parce que vraiment pour mieux comprendre
ENZO : Tu n’es pas par ici à telle heure et tu fais ce que tu veux, Hello…
DAVID : (Rires) La première fois que je fais mon tout première webinaire mes clients
à la fin je leur ai dit qui m’ont fait confiance, je leur dit : mais si vous savez qu’est-ce
qu’une réalisation ? Vous savez ce que j’ai fait en fait.
ENZO : Avant oui.
DAVID : Avant pourquoi ? Est-ce que vous n’avez pas parlé dans votre chaîne ?
DAVID : Oui on n’a pas parlé. Et il m’avait dit : eh bien, alors c’est vrai cela, ce n’est
pas en fait cela se trouve tu es qui et en fait c’est … et en fait on s’en fou.
ENZO : C’est bien cela, c’est vrai cela ?
DAVID : Oui. Et en fait qu’est-ce qu’il y avait, pourquoi ils avaient accroché à mon
message ? C’est parce que je partageais mes valeurs, je partageais ma vie, donc, je
partageais mon pourquoi.
ENZO : Et tu n’as pas eu besoin de parler de ton passé pour les accrochés, plus de
parler de ton présent et ce qui t’allait faire demain ?
DAVID : Exactement. Cela peut marcher aussi,
ENZO : Je sais qu’il ne faut pas le faire
DAVID : Moi, j’ai utilisé un passif parfois si vous raccrochez
ENZO : Bien sûr.
DAVID : Mais parfois le présent et le futur peut me suffir tout cela. Pourquoi pas. En
tout cas le pourquoi reste … tu peux très () aujourd’hui, je partage aussi mon passé,
les échecs et tout cela. Très bien, mais le pourquoi c’est tellement puissant.
DAVID : C’est le maître, c’est la maître vu, c’est la clé maitresse.
ENZO : Là où je rebondirai sur ce qui vient de nous partager David ce qui est
extraordinaire c’est que les gens que l’on rejoint à ma formation aujourd’hui mon

mastermind sont déjà qui sont bien plus singlets, doués et brillant que moi. Et c’est là
où je me rends compte que j’ai réussi en fait. Parce que même si j’en ai pas rendu
beaucoup, même si je ne suis pas rentré dans mes objectifs, même si je suis déçus
de moi c’est tellement beau parce que je ne pensais pas pouvoir attiré des gens
aussi doué, brillant que cela à moi et tout simplement c’est le WHY et c’est
effectivement je dégage tous les jours dans cette vidéo que je fais avec vous qui a
fait cela, et cela que je me rends compte qu’à un moment donné, ferme ta gueule et
laisse faire les choses comme disait l’autre tout à l’heure.
DAVID : Oui, c’est vraiment cela, exactement.
ENZO : Donc, right on valide et puis posez-vous ces questions-là appliquez ces
procès et cela va marcher.
DAVID : Oui, et cela ne peut que marcher. Et quel que soit () tu vois ton… Ma
femme, au départ cela faisait un mois mais on se dit, je me suis dit : oui, mais pour
arriver au jour de son mariage il faut passer par un mois, il se pourrait-il peut arriver à
10000 clients. Il faut passer un premier client, puis un deuxième quel que soit là où
on est mais aujourd’hui, donc on a trois clients. Ce n’est pas grave parce que pour
arriver à 10000 Il faut passer 3 de toute façon. Donc, la seule chose c’est d’être sur
un chemin et c’est l’amélioration continue et si tu ne lâches pas si tu persévères cela
va marcher.
ENZO : Vous l’avez entendu ? (Rires) vous avez entendu, on est en train de
démarrer, vous n’êtes sûr de votre activité. Vous allez tenter cela n’a pas marché. Eh
bien testez encore, eh bien, persévérez faites d’autres business. Avancez, ne lâchez
jamais l’affaire grattez le sol. Allez-là où les gens ne vont pas et ne lâchez jamais
l’affaire. Oui (Rires). C’est tout pour cette vidéo les amis, je vous dis à très vite. Merci
beaucoup, abonnez-vous, laissez un like téléchargez le produit gratuit on le met dans
le peaks à très vite. Merci beaucoup Tchao.
DAVID : Salut.
ENZO : Alors, si tu as envie de faire exploser tes projets entrepreneuriaux en 2017,
une seule solution pour toi mon gars : « Abonnes-toi ».

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour haut de page
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp