18 novembre 2020

9 astuces INCONTOURNABLES pour se remettre d’un burn out

On l’entend souvent lors des événements de networking, lors de conférences ou d’ateliers : comment se reconstruire après un burn out ? Nous avons tous au moins une personne dans notre entourage qui a subi cet épuisement professionnel. Si ce n’est… Nous-mêmes. Les entreprises favorisant la surproductivité et le rythme effréné des zones urbaines conduisent certaines personnes au surmenage. 

Alors, comment se remettre d’un burn out ? Comment ne pas retourner dans cette spirale infernale qui t’a conduit au chaos la première fois ?

Dans cet article, je te présente 9 conseils pour se reconstruire après un burn out, du développement personnel au changement d’habitude, tout en passant par le remaniement de ses priorités.

Le développement personnel pour avancer après un surmenage

Se reconstruire après un burn out

Se reconstruire après un burn out est un chemin long qui prend du temps. Mais surtout, c’est un changement complet de sa manière de penser. En appliquant les trois conseils ci-dessous, le but n’est pas de les abandonner une fois que tu te sens mieux. L’objectif est d’adopter le développement personnel comme base pour se guérir de tous les maux, pour aller de l’avant et réussir au long de sa vie. 

Prendre à nouveau soin de soi

Avant ton burn out, je suppose que prendre soin de toi était loin dans la liste de tes priorités. Le travail importait plus que tout autre élément et tu en es même arrivé à t’oublier. Oublier tes passions, tes hobbies et ce que tu aimes faire de ton temps libre.

Il est temps de prendre à nouveau soin de toi. Dans tous les sens de terme. Si tu aimes te faire une beauté de temps à autre, prends rendez-vous chez le coiffeur, l’esthéticienne ou le barbier plus souvent. Tu prendras toujours plaisir à te regarder dans le miroir et ces moments où quelqu’un prend soin de nous, qu’est-ce que cela peut être plaisant…

Prendre soin de soi passe aussi par prendre le temps de respirer et se focaliser sur ses sensations intérieures. Je ne peux que te conseiller la méditation pour se ressourcer après un burn out. Libre ou guidée, choisis le format qui te correspond le plus. Profite chaque matin ou chaque soir d’un instant calme, pour respirer en pleine conscience. Si tu es comme moi, tu vas vite devenir accro et tu ne pourras plus t’en passer !

Un esprit sain dans un corps sain. Prends le temps de pratiquer une activité sportive régulièrement. En plus de te changer les idées, le sport permet de dépenser des calories, d’améliorer ton système cardio-vasculaire et de te muscler ! Sport individuel, collectif, en intérieur ou outdoor, pratique l’activité qui te plaît le plus et garde un rythme constant toute l’année ! Si tu n’as vraiment pas le temps, suis des cours de pilates ou de yoga en ligne. Des plateformes spécialisées existent et rendent le cours interactif, même si tu es derrière un écran.

Se faire passer en premier

Tu es le personnage principal de ton jeu-vidéo. Je ne cesse de prendre cette métaphore pour illustrer à quel point tu es la personne la plus importante de ta vie. Ainsi, tu dois prendre soin de toi et te faire passer en premier.

Pour ce faire, commence par apprendre à savoir dire non. Tu as peut-être des difficultés à prononcer ces trois petites lettres, surtout en face de tes supérieurs ou de tes proches. Mais ce mot est la clé pour commencer à faire ce que tu as vraiment envie de faire. Et d’arrêter de faire ce que tu n’as pas envie faire.

Ton temps est précieux. Pour se ressourcer après un burn out, tu dois te servir de ton temps pour réaliser les activités que tu aimes vraiment. De même, évite de rester dans un environnement toxique. On connaît tous une personne très négative, qui aime passer son temps à se plaindre de la pluie et du beau temps. Si tu peux l’éviter, fais-le. Ce genre de personnalité te tire vers le bas et n’apporte rien de bon dans ta vie. Surtout après un épuisement professionnel.

Se fixer des limites

Un autre conseil pour se reconstruire de manière durable et éviter toute rechute dans les mauvaises habitudes : fixe-toi des limites. Si tu es conscient qu’après plus de huit heures de travail dans la même journée, tu es très fatigué et une nuit de sommeil ne te permet pas de récupérer, tu dois travailler moins. 

Prendre soin de soi après un burn out

Se fixer des limites permet de jauger ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Pour notre corps ou notre esprit. Il est donc essentiel que tu fixes les tiennes afin de ne jamais les dépasser. Les limites peuvent également être positives. Si tu souhaites passer au minimum une heure à jouer et faire les devoirs avec tes enfants le soir, tu peux fixer une limite minimale. Celle-ci te poussera à toujours prendre le temps pour partager des moments en famille. 

Dans le travail, se fixer des limites prend la forme de minimiser le nombre de rendez-vous dans l’agenda ou d’éviter d’ouvrir sa boîte mail à partir d’une certaine heure. Le but est de se limiter pour éviter d’entrer dans une routine négative. En plus, se fixer des limites améliorer la productivité car tu seras plus concentré sur les tâches importantes, plutôt que de répondre à tous les mails.

Changer sa manière de travailler pour se reconstruire après un burn out

Maintenant que tu as connu un burn out, tu te doutes bien que tu dois changer ta manière d’appréhender le travail. Le stress et le surmenage constant ne mène à rien de bon pour ta santé. Voici quelques méthodes pour recommencer à travailler autrement après un burn out.

Retrouver du sens dans son travail

Pour faire référence au livre Start with Why de Simon Sinek, tu dois savoir pourquoi tu te lèves chaque matin. Pourquoi tu prends les transports ou ta voiture pour te rendre au travail. Si ce n’est que pour mettre du pain sur la table, sans objectif précis à côté, alors le surmenage arrive très vite. 

Retrouver du sens dans son travail permet de se reconstruire après un burn out. Prendre du plaisir à aller travailler, à partager sa journée avec des collègues ou travailler sur un projet excitant est ce qui permet de tenir sur la durée. Pense aux satisfactions que le travail t’apporte. Pense aux valeurs profondes que tu partages avec ton milieu professionnel. 

Si tu ne trouves aucun sens dans le fait de te rendre à ton travail, il est sûrement temps de changer de voie. Tu rêves d’autre chose. C’est accessible si tu le désires. Et si tu ne sais pas vers quoi te tourner, j’ai dédié un article sur comment trouver sa voie professionnelle. Tu y retrouveras quelques exercices pratiques qui te feront découvrir tes valeurs profondes. À partir de cela, tu peux construire ton Ikigaï, cette méthode japonaise pour trouver un vrai sens dans son travail et dans sa vie.

Retrouver du sens dans son travail n’est jamais trop tard. Tu dois seulement passer à l’action et chercher ce qui te correspond vraiment. Non seulement, tu écarteras tout nouveau risque de burn out, mais tu seras aussi beaucoup plus heureux dans ta vie.

Changer ses habitudes de travail

Si ton travail correspond à tes valeurs et que tu aimes ce que tu fais, un autre paramètre est à prendre en compte : les habitudes de travail. Tu es plutôt matinal ? Ou au contraire, tu es ce genre de personnes qui aime se lever à 9 heures le matin et n’est vraiment prête à se concentrer qu’à 11 heures ?

Si cela est possible, adapte tes horaires de travail en fonction de ta productivité et des heures auxquelles tu aimes travailler. Pour cela, organise un rendez-vous avec tes supérieurs pour leur expliquer l’importance de procéder de cette manière. Une autre solution est de trouver un travail qui correspond à ce type d’horaire.

Comment se reconstruire après un épuisement professionnel

Changer ses habitudes de travail passe aussi par une approche différente du domaine professionnel. Tu as sûrement découvert (ou redécouvert) le télétravail durant la période du Covid-19. Est-ce que cette méthode te convient davantage ? Si tu habites en banlieue, tu as sûrement économisé de nombreuses heures de route chaque semaine. Si ce schéma te rend plus heureux, essaie d’adapter ta vie pour le télétravail. 

Enfin, prends plus de pauses durant tes journées de travail. Un rythme effréné dans lequel tu ne fais jamais de pause n’est durable qu’un temps… Jusqu’à l’épuisement total. Ton objectif est de te reconstruire. Ainsi, prends plus de pauses, sors en extérieur prendre l’air durant la journée et prends une approche plus zen du travail. Une autre solution est d’aller travailler dans un coworking ou un café de temps à autre pour casser sa routine. 

Garder un certain équilibre

Lorsque tu reprends ton activité professionnelle après un burn out, il est primordial de garder l’équilibre entre sa vie personnelle et son travail. Ainsi, sors la tête de tes dossiers à une heure convenable, permettant de garder une vie sociale ou une vie de famille.

Profite de cette nouvelle approche du travail pour développer ta vie sociale. Boire un verre avec des amis après le boulot, te rendre au yoga ou à un cours de peinture… Tant de solutions s’offrent à toi pour décompresser et appréhender tes journées différemment

Les jours où tu ne pratiques pas d’activités spécifiques, prends le temps d’appeler tes proches, ta famille ou tes amis. Tu auras ainsi l’occasion de parler de tes loisirs, de ta nouvelle approche du travail et de prendre des nouvelles ! 

Lorsque tu te lèves le matin, tu dois être heureux. Non seulement parce que tu rends à un travail qui a du sens pour toi, mais aussi parce que tes activités personnelles vont te plaire après ta journée de travail. 

Nouveaux objectifs pour se reconstruire après un burn out

Pour se reconstruire après un burn out, tu peux établir de nouveaux objectifs. Sportifs, personnels, associatifs ou professionnels, ces objectifs prennent un sens particulier s’ils sont en accord avec tes valeurs profondes. N’oublie pas ! Pour qu’un objectif soit efficace, il doit être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini. 

Revoir ses priorités

Pour établir de nouveaux objectifs et se lancer dans un challenge, il faut se dégager du temps. Comme tout le monde, tu n’as que 24 heures dans une journée. Ainsi, il faut revoir ses priorités. Est-ce qu’aller boire une bière tous les deux soirs avec les copains ne peut pas se limiter à une fois par semaine ? Est-ce que passer deux heures devant les informations le soir est vraiment nécessaire ? 

Définis ce qui est réellement important pour toi de ce qui ne l’est pas. Tu élimines alors les tâches et les habitudes superflues de ta journée. Cela te dégage déjà du temps pour mettre en place les actions pour atteindre ton nouvel objectif. 

Tu n’arrives pas à dégager du temps et revoir tes priorités ? C’est peut-être que ta journée est remplie de choses déjà utiles… Ou que tes trajets te prennent beaucoup de temps. 

Pense alors à mettre l’alarme de ton réveil 30 minutes plus tôt. Ces 30 minutes, calmes et silencieuses du matin, te permettent de consacrer un temps précieux chaque jour à ton nouvel objectif.

Prioriser ses journées après un surmenage

Si tu as du mal à prioriser et à éliminer les tâches superflues de ta journée, je te conseille vivement de lire The One Thing, de Gary Keller (il fait partie de notre top 10 des meilleurs livres de développement personnel). L’auteur explique l’importance de se consacrer sur l’essentiel, ce qui importe vraiment. Il te conseille de te focaliser sur un seul objectif à la fois, afin de mettre toute ton énergie dans la réussite de celui-ci.

Améliorer sa confiance en soi pour se reconstruire après un burn out

Lorsque tu te regardes dans le miroir, tu souris. Tu es fier de ce que tu accomplis et tu es aligné avec qui tu es. Des ondes positives se dégagent de ton corps et cela se ressent dans tes relations. Tu es une personne rayonnante. Tu as confiance en toi.

Pour améliorer sa confiance en soi, commence par faire un point sur tes points forts et tes points faibles. Les points forts te servent de bases pour avancer. C’est sur ces atouts que tu peux t’appuyer pour être charismatique et pour accomplir tes objectifs. Conscientiser ses points faibles est important : cela te permet de les accepter. Tu peux alors mieux encaisser le regard des autres sur tes points faibles. Tu peux aussi travailler à les rendre plus forts ou t’en servir pour en faire ta force.

Ensuite, pour améliorer sa confiance en soi et se reconstruire après un burn out, pratique l’acceptation et l’affirmation. Accepte qui tu es, nature peinture. Accepter tes pensées et tes opinions va te permettre de les partager et de t’affirmer en public. 

Commence en famille et en comité restreint pour prendre confiance petit à petit. Puis, affirme-toi auprès de tes amis et de tes collègues et sois véritablement authentique dans tes relations.

Enfin, pratique la pensée positive pour améliorer ta confiance en toi. La méditation est une arme redoutable pour ancrer la pensée positive dans son esprit et être plus apaisé dans son corps au quotidien. 

Démarrer de nouveaux projets

Enfin, démarrer de nouveaux projets est un excellent moyen de se reconstruire après un burn out. Si tu viens de réaliser que tu souhaites t’engager dans une cause qui te tient à cour, dans une association qui partage tes valeurs, il est temps de le faire ! De même, si tu souhaites devenir ton propre patron en tant qu’indépendant, lance ton projet.

Tu as l’avantage de savoir ce qui n’a pas fonctionné pour toi. Tu peux donc rayer cet élément de la liste et en trouver un autre. Un projet entrepreneurial est souvent une aventure pleine de sens et idéal pour se reconstruire après un burn out. Alors, prêt à lancer ce projet auquel tu penses depuis des mois ?

De plus, tu as la chance de bénéficier de nombreuses aides de l’État pour lancer ton projet entrepreneurial. Surtout si tu as déjà travaillé pendant quelques années. Ainsi, tu te couvres de tout problème financier. 

Mais démarrer un projet peut aussi être sportif, associatif ou même, construire une vie de famille avec ton compagnon. C’est le moment de prendre un nouveau départ pour la vie que tu rêves vraiment. Tout en gardant dans un coin de la tête tous les conseils vus précédemment. Le but n’est pas de devenir indépendant, travailler 13 heures par jour et retomber dans un épuisement total d’ici un an. Le but est de se reconstruire après un burn out en lançant un projet qui te tient à cœur et qui t’excitera à chaque fois que le réveil sonnera !

Conclusion : comment se reconstruire après un burn out ?

Est-ce que mes conseils ont pu t’aider et t’apporter un nouveau point de vue sur la manière de se reconstruire après un surmenage ?

À ton tour ! Partage-nous dans les commentaires les meilleures méthodes pour se reconstruire après un burn out !

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour haut de page

3 business pour devenir libre !

Découvre dans cette formation vidéo comment j’ai fait pour devenir libre et quitter mon job en quelques mois… et comment tu peux répliquer la même chose en suivant ma méthode simple, étape par étape.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp