21 décembre 2021

Comment Devenir Copywriter ? Métier, Formation, Salaire

On vous a vanté les multiples privilèges du métier de copywriter et vous voulez en savoir davantage sur la formation professionnelle qui y conduit ? Être copywriter est une expérience de plus en plus convoitée par nombre de gens qui aiment déjà écrire des textes. Qu’on se le dise, le métier est fort intéressant, bien payé, et la concurrence y est encore inexistante. Si c’est pour vous un rêve de vous lancer dans l’aventure enthousiasmante du copywriting, vous découvrirai ici comment y parvenir.

Qu’est-ce qu’un copywriter professionnel ?

Un copywriter professionnel est un spécialiste de l’art de la persuasion et du marketing. Il peut par le pouvoir des mots, pousser un prospect à exécuter une action dans un bref délai comme :

  • Acheter un produit ;
  • Fournir ses coordonnées ;
  • Télécharger un livre blanc ;
  • Adhérer à une newsletter ;
  • Cliquer sur une PUB, etc.

Le copywriter a pour outils, tous les leviers psychologiques qui permettent de déclencher de l’émotion pour pousser à l’achat ou à toute autre action ciblée. Ce sont les mécanismes psychologiques, qui en complicité avec le style propre d’un copywriter, font que les messages, les call-to-action et les images peuvent accroître significativement le taux de conversion.

Un copywriter est sollicité par les agences qui font la PUB. Il peut renforcer en interne une équipe de marketing, mais c’est surtout en tant que copywriter freelance qu’il s’épanouit le plus quand il est expérimenté.

Qualités et compétences pour devenir un bon copywriter ?

Vous ambitionnez de devenir copywriter ? Ça peut se comprendre, c’est une bonne idée de business en ligne. Si le job paye si fort, c’est parce que les copywriters singuliers ne courent pas les rues. C’est un travail qui requiert certaines qualités humaines certes, mais pas si facile à acquérir. Quelles sont-elles ?

La nécessité d’être empathique

Autant vous le dire tout de suite, sans empathie, pas de possibilité de pratiquer du copywriting. C’est la première qualité qu’il faut avoir ou cultiver pour prétendre à cette pratique. C’est cette aptitude à pouvoir se mettre dans la peau de quelqu’un pour imaginer ses blocages les plus secrets, qui permettra de lui faire les propositions les plus adaptées à ses problèmes.

Lorsqu’il s’agira de réaliser une page de vente à propos d’un produit qui permet de maigrir, vous devez imaginer ce qu’une personne dans le besoin de perde des kilos se dit dans presque toutes les situations imaginables :

  • Que se dit-elle quand elle entre dans un transport en commun où il lui faudra à elle seule, un siège tout entier ?
  • Que se passe-t-il dans ses pensées quand elle doit demander dans un prêt-à-porter bondé de monde, s’il y a une taille qui lui conviendrait ?
  • Comment se sent-elle quand un gentleman fait des compliments à sa sœur taille de guêpe ?

Il est important de trouver pour chaque problème qui se pose à une telle personne, l’idéal qu’elle pourrait rêver à la place.

Si le copywriter sait se mettre à la place du client du vendeur, il lui échappe cependant souvent de faire preuve d’empathie vis-à-vis de celui pour qui il travaille. Il est crucial qu’en tant que copywriter, vous vous mettiez aussi à la place du commerçant. Cela aidera à faire le travail pour lui et en son nom, de sorte à refléter ses valeurs et ses idéaux à lui.

Étant donné que l’empathie est une qualité humaine, qui de fait ne s’apprend pas, si vous ne la possédez pas, il vous faut alors avoir le réflexe de faire des investigations approfondies à propos des blocages et des souhaits de ceux pour qui vous destinez vos produits.

Avoir une écoute rigoureuse et généreuse

L’écoute est capitale pour le copywriting. Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission principale (faire vendre) le copywriter se doit de discuter avec tout au moins une cible du produit à propos duquel il travaille. Les questions du persona sont une source importante d’informations. Vous devez alors accorder une attention particulière aux interrogations et expressions récurrentes du client potentiel, à ses difficultés, ainsi qu’à ses expérimentations antérieures. Où glaner ses infos ? Sur les forums de réseaux sociaux en général.

En créant des questionnaires à l’endroit des prospects et de la clientèle de votre employeur, vous recueillerez des renseignements crédibles et récents. Vous aurez alors de quoi concocter une page de vente dans laquelle les clients potentiels se projetteront parfaitement. C’est aussi comme cela qu’il vous faudra procéder pour une newsletter. Ce genre de démarches a déjà fait le succès de nombreux contenus viraux.

Être à l’écoute, c’est être à même d’analyser les souhaits de la cible d’un produit ainsi que les aspirations du vendeur, afin de décoder l’idéal secret que ces personnes veulent atteindre.

Copywriter qui rédige un email de vente

Savoir s’adapter : une qualité de première importance

Pourquoi un copywriter doit-il avoir constamment une grande capacité d’adaptation ? Ce métier vous conduira sur des chantiers variés et radicalement différents les uns des autres. Vous pourriez en effet être amené à cibler la clientèle d’un cabinet d’avocat. Dans ce cas, le ton sera formel. Une autre fois, ce sera le tour d’une cible d’un produit destiné à accompagner l’adolescence et la puberté. Vous appliquerez alors un ton relax, rassurant voire amical.

Les facteurs qui vous imposeront de vous adapter sont encore nombreux :

  • le lexique
  • le style de rédaction
  • les thématiques
  • le sexe
  • l’âge
  • la nature du produit ou du service…

Bref, la liste n’est pas si courte. Comme un liquide qui s’adapte à la forme du contenant, vous devez être capable de vous adapter à différents univers pour une brillante carrière de copywriter.

Être cohérent dans ses idées

Vous voulez être copywriter ? Vous devez alors être capable de structurer non pas moyennement, mais impeccablement vos idées. Car en vérité, quand on lit un copywriter :

  • ça coule ;
  • ça roule ;
  • à la manière d’un entonnoir, ça va du global au spécifique.

Vous devez pouvoir organiser vos idées dans une progression argumentative logique qui incite à adhérer au produit que vous vendez. C’est-à-dire en clair, qu’un texte convenablement copywrité est capable de conduire tout en douceur, sûrement et de façon irréversible, le lecteur vers la marchandise ou le service qu’on vend.

Avoir d’excellentes dispositions pour la rédaction

Attention, pas de panique. Faire de la conception-rédaction (copywriting) n’exige nullement les performances de Molière. Cependant, il faut tout de même pouvoir rédiger en un français propre et correct. Il s’agit clairement de s’y connaître en syntaxe, en orthographe, en grammaire et par-dessus tout, d’être à même de construire des phrases qui vont à l’essentiel.

Bien loin de la dissertation, il est question ici de servir une écriture conversationnelle sans faute bien entendu, et sans emploi de termes techniques. Vous devez écrire comme si vous parliez à un pote. Oui, c’est bien cela. Quand on parle à un ami, on parle simplement, avec courtoisie et de façon décontractée.

Une écriture truffée de fautes d’orthographe est pareille à un plat de riz avec des grains de sable. Alors, prenez l’habitude de vous relire. Il existe fort heureusement plein d’outils gratuits de correction sur le web. Travaillez votre style rédactionnel, et vous ferez des prouesses.

Avoir le sens de la concision et de la synthèse

Un bon esprit de synthèse permet de filtrer d’une kyrielle d’informations, l’essentiel que l’on va pouvoir ensuite organiser de façon cohérente, concise et explicite, avant de le servir au potentiel client.

S’il vous était donné de produire une page de vente pour sublimer une formation, vous parleriez évidemment des modules et de leurs promesses. Votre démarche consiste dans ce cas, à suivre un déroulé de la formation. Pourquoi ? Parce qu’il est plus aisé de décrire ce qu’on connaît.

Ce que votre mission vous impose, c’est de présenter la quintessence de la formation de façon à donner envie d’y participer. Il est par ailleurs crucial que le copywriter sache titiller la curiosité et créer le besoin d’en savoir plus. Il n’est donc pas question ici de tout déballer, mais de synthétiser.

Savoir être persuasif

« Ça y est, c’est vraiment ce que je cherche. Je l’achète de suite ». Quand après la lecture de votre page de vente un client se décide ainsi, c’est qu’il a été touché et persuadé que le produit présenté est fait pour lui et qu’il réalise une bonne affaire. Et pour que cela se produise, vous devrez être persuasif.

S’il est possible de vendre n’importe quoi à n’importe qui pourvu que l’on réussisse à convaincre, il est cependant plus sage et plus honnête de convaincre à propos de ce dont on est soi-même convaincu.

Un bon copywriter doit être sélectif quant aux projets sur lesquels on l’invite. Acceptez les travaux qui vous plaisent et qui vous excitent, et vous parviendrez à rendre facilement les produits et services concernés plus irrésistibles.

Devenir copywriter : comment débuter ?

Envie de goûter à une vie de copywriter ? Il vous sera nécessaire de passer par la case formation. Si on peut à priori devenir copywriter sans forcément avoir de hauts diplômes, c’est cependant en suivant des cours de formation, quels que soient leurs formes, que vous acquerrez les principes directeurs de cette discipline aussi passionnante que rigoureuse.

Débutant dans le copywriting

Quelles formations pour exercer le métier de copywriter ?

Être un bon rédacteur web est une bonne base certes, mais pas une condition suffisante pour devenir un pratiquant aguerri de la conception-rédaction. La plupart des copywriters accomplis sont des autodidactes. Il n’existe pas en vérité, un cursus bien déterminé pour se former à l’art du copywriting. On distingue 3 façons traditionnelles de se mettre le pied à l’étrier :

  1. Apprendre par le biais de bouquins de référence.
  2. L’apprentissage par le recopiage des pages de ventes bien construites. Oui, ça paraît bizarre, mais c’est une méthode qui a fait ses preuves.
  3. S’adonner aux exercices pour cerner les subtilités du métier.

C’est dire qu’il faut être armé d’une passion suffisamment folle pour se faire former ainsi. Et ça vaut le coup.

Apprendre le copywriting grâce aux livres

Des livres qui enseignent le copywriting, il en existe une ribambelle. Les meilleurs livres de copywriting sont majoritairement en anglais. Voici quelques-uns parmi les incontournables.

The Gary Halbert Letters : un must

La version gratuite est trouvable sur le net (chapitre 1 à 25). Les photocopier afin de pouvoir les analyser minutieusement serait profitable.

Il ne s’agit pas d’un manuel sur l’art du copywriting à proprement parler. Cette compilation de lettres, Gary Halbert l’a rédigée à l’attention de son fils pour lui dévoiler ses astuces secrètes et redoutables de marketing. Le légendaire copywriter qui était alors en prison, mentionne aussi des conseils pour gérer la vie.

Pour commencer l’aventure du copywriting, ce recueil de lettres est tout juste idéal et permet d’avoir une vision plus ou moins large du domaine. Pour ceux qui pratiquent l’anglais, c’est un bijou.

La publicité selon Ogilvy : une référence

Le top 8 des gigantesques réseaux de publicité au plan mondial, comporte ce qui était autrefois une toute petite agence de PUB montée en 1948 par David Ogilvy. Ce monstre du copywriting divulgue dans un livre ses meilleurs enseignements en matière de vente. Il s’agit bien des techniques secrètes avec lesquelles l’homme a réalisé une PUB qui a marqué et continue de marquer le monde du copywriting. La fameuse PUB a pour slogan : « A 100 à l’heure, dans la nouvelle Rolls Royce, le bruit le plus assourdissant est celui de la pendule ».

The Adweek Copywriting Handbook : à connaître absolument

2 000 $, c’est ce qu’il fallait débourser à l’époque pour bénéficier d’un coaching en copywriting mis au point par le phénoménal copywriter Joseph Sugarman. Son ouvrage de copywriting propose des enseignements inspirés de son coaching à succès. Il propose un cheminement dans le processus de rédaction, et progressivement, expose les catalyseurs d’émotion ainsi que les composantes d’une page de vente imparable.

Influence et Manipulation : les armes secrètes de la persuasion

Si vous ne deviez lire qu’un seul bouquin, c’est bien ‘’Influence et Manipulation’’ de Robert Cialdini. En effet, l’homme y montre le fonctionnement du cerveau humain et comment adapter un message pour qu’un prospect y adhère le plus simplement du monde. 6 ficelles de persuasions y sont expliquées. L’ouvrage se lit facilement et agréablement.

S’auto former en copywriting en recopiant des pages de vente

À la question de savoir comment devenir un bon copywriter, Gary Halbert suggérait tout bonnement de recopier à la main, les pages de vente les mieux élaborées. Si vous êtes vraiment déterminé à devenir un copywriter qui cartonne, faites cet exercice pendant 1 h tous les jours en ayant toute votre attention fixée à la tâche et vous verrez très vite les premiers résultats apparaître.

Oui, c’est une tâche qui peut se révéler rébarbative, mais cela aura le mérite de vous apprendre les différentes étapes dans l’écriture d’une page de vente, de vous montrer les méandres de chaque procédé rédactionnel en matière de réalisation de page de vente ; vous saurez quelle technique déployer et à quel moment ainsi que les différents impacts sur un potentiel client…

Salaire et carrière en copywriting

En matière de salaire, il est clair qu’un copywriter gagne gros voire très gros en général en fonction bien entendu, de son niveau et de son expérience. Certains formateurs donnent des fourchettes de salaires.

Avec une riche expérience dans le domaine du copywriting on peut devenir plus tard publiciste ou travailler dans le marketing. Ce métier peut évoluer vers la communication ou vers un travail orienté réseaux sociaux.

Combien gagne un copywriter salarié ?

S’il est vrai qu’en tant que freelance on a beaucoup plus de flexibilité et de choix, en tant que débutant, il est conseillé d’accepter de travailler comme salarié. Pourquoi ? On se fait très vite la main, étant donné la régularité du travail. Ceci dit, côté salaire, cela reste forcément moins intéressant qu’en mode freelance. Un copywriter salarié peut percevoir une rétribution allant de 3 800 à 5 100 €/mois en étant réputé ou proche de la retraite.

Combien gagne un copywriter freelance ?

Un copywriter freelance en début de carrière peut présenter des factures comprises entre 700€ et 5 000 € pour une page de vente. Un email de vente quant à lui rapportera à un débutant, une rémunération oscillante entre 50 € et 400 €. Et que donne un tarif à l’heure ?

Ne perdez pas de vue qu’un débutant passera beaucoup de temps à copywriter. Il faut faire attention à ne pas en tenir compte pour établir vos factures au risque de vous voir traiter de prétentieux. S’il est absurde de demander 2 000 € pour une page de vente quand on fait ses premiers pas, un copywriter bien entraîné perçoit facilement dans les 10.000 € la page de vente, voire plus.

Comment devenir copywriter ? L’essentiel

Travailler comme copywriter est chose passionnante à plusieurs égards. Vous pouvez gagner une rémunération conséquente en travaillant de chez vous et en profitant de la vie. Mais avant d’en arriver là, il faut prendre le temps de se former. On n’a rien sans effort. Si vous envisager de vous lancer dans la formation quelle que soit la formule, veillez à faire le point sur vos capacités et aptitudes. Gardez ainsi à l’esprit qu’il est indispensable d’être empathique, d’avoir une écoute rigoureuse. Sachez que vous devrez pouvoir vous adapter à tout type de commandes et donner une réponse satisfaisante à vos partenaires. Avoir de la logique dans les idées, est crucial pour exercer ce métier passionnant. Souvenez-vous qu’un texte qui comporte des fautes est désagréable. Avoir le sens de la synthèse et être passionné de persuasion sont un must.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour haut de page

3 business pour devenir libre !

Découvre dans cette formation vidéo comment j’ai fait pour devenir libre et quitter mon job en quelques mois… et comment tu peux répliquer la même chose en suivant ma méthode simple, étape par étape.